Groupe de presse La République

Goma:La jeunesse Nande indignée des acharnements politiques contre Ferdinand Kambere et Muhindo Nzangi

Ce constat est contenu dans une déclaration rendue publique ce jeudi 6 janvier 2022 dont la rédaction du groupe de presse la République a reçue copie.

Dans ce document, cette structure dénonce l’emprisonnement de Ferdinand Kambere, deuxième secrétaire permanent du parti politique pour la reconstruction et la Démocratie (PPRD) pour des faits politiques, qu’elle considère d’une violation des procédures judiciaires portée à sa personne.

La même source note des mêmes situations pour Muhindo Nzangi ministre national de l’Enseignement Supérieur et Universitaire en République Démocratique du Congo dans l’exercice de ses fonctions régaliennes pourtant animé d’un esprit de reconstruire et réformer la science congolaise afin de donner une valeur ajoutée à l’éducation nationale.

La jeunesse Nande se dit être préoccupée et indignée des acharnements politiques, des manœuvres haineuses et tribales dont sont victimes ces dignes fils du pays.

« l’État de droit doit être appliqué à tous et en tout pour construire une nation forte et prospère en mettant de côté des antivaleurs et politiques tendant à nuire sur l’intérêt général des générations futures, mais plutôt de privilégier le dialogue car les enjeux futurs en dépendent», précise ce document.

La jeunesse Nande en apportant son soutien à la mission accomplie par ces deux personnalités pour l’intérêt général, elle appelle tous ceux qui sont impliqués dans les différents montages politiques de revenir à la raison. Elle exige la libération immédiate et sans condition de Ferdinand Kambere à travers l’implication de la justice congolaise dans sa neutralité de jugement.

Trésor Wayitsomaya