Après sa tournée euro-américaine, Martin Fayulu Madidi prévoit un premier grand meeting de restitution le 28 avril courant Place Sainte Thérèse, dans la commune de N’djili. L’annonce a été faite hier mardi 16 avril, à travers une correspondance signée Fidèle Babala, adressée au Gouverneur de la ville de Kinshasa.

La Coordination provinciale de Lamuka ville de Kinshasa, à travers une lettre officielle dot la copie est parvenue à la rédaction de Forum des As, a informé le gouverneur de la ville de Kinshasa du retour au pays, le dimanche 28 avril courant de son leader Martin Fayulu Madidi. Elle précise, qu’après son atterrissage à l’aéroport international de N’djili, Martin Fayulu devra par la suite, donner un meeting devant ses partisans à la place Sainte Thérèse de N’Djili.Aussi, cette structure de Lamuka a invité le numéro 1 de la capitale congolaise à prendre des dispositions qui s’imposent afin de sécuriser l’arrivée de la délégation de Lamuka au terme de leur tournée euro-américaine de favoriser le bon déroulement de ce meeting qualifié de “rétablissement de la vérité des urnes”.Par ailleurs, le coordonateur provincial de Lamuka, Fidèle Babala appelle les Kinois à participer massivement à ce meeting.

«Venons l’accueillir massivement à l’aéroport pour l’accompagner pacifiquement jusqu’au lieu prévu pour le meeting. Ce sera une occasion de montrer encore une fois à la face du monde que le peuple congolais reste derrière Martin Fayulu qui est le véritable gagnant de la présidentielle du 30 décembre. Il n’y en a pas deux. C’est uniquement lui qui incarne le vrai changement dont le pays a besoin», a-t-il déclaré.

Ce énième meeting à la place Sainte Thérèse est la preuve que le label Lamuka est loin d’abandonner son combat pour la “vérité des urnes”.Cependant, plus d’un analyste interrogés hier à Kinshasa se posent tout de même la question de savoir jusqu’où veut aller Lamuka avec cette série d’actions populaires. Ils estiment qu’il est temps pour ce regroupement politique de revoir son positionnement et d’arrêter des stratégies lui permettant de participer effectivement à la gestion de la respublica.« Le refrain Vérité des urnes de plus en plus ronflant, devient quelque peu obsolète. Nous attendons de Martin Fayulu des options concrètes quant à l’avenir du combat politique incarné ces quatre derniers mois par la plateforme Lamuka. C’est ce que les congolais aimeraient entendre en venant à ce meeting”, a indiqué Junior M., la trentaine révolue.Pour rappel, après son périple dans plusieurs provinces du pays où il a été accueilli par des foules en liesse, Martin Fayulu, accompagné de quelques cadres de Lamuka, s’était envolé pour une tournée euro-americaine.Au-delà de son lobbying en faveur du rétablissement de la vérité des urnes, celui qui se considère être le véritable gagnant de l’alection présidentielle a profité de son séjour en occident pour tenir une réunion de réorientation stratégique avec tous les ténors de Lamuka.

Cette rencontre s’est soldée par des résolutions concrètes quant à l’avenir de cette plateforme politique.Lors de son dernier meeting tenu au même endroit, à Kinshasa, au mois de février, Martin Fayulu Madidi avait appelé la population congolaise à la “résistance civique, mieux citoyenne”.(Ci-contre l’intégralité de la lettre adressée au gouverneur de la ville) Orly-Darel NGIAMBUKULU