Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable
ISESOD-GOMA
- Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT) - Gestion de Projet de Développement (GPD) - Communication et Résolution des Conflits (CRC) - Gestion des Micro-Entreprises (GME) - Gestion de l’Environnement (GE)

Nord-Kivu : Députés, Société civile et Barza coalisent pour décourager la corruption des candidats sénateurs et gouverneurs

Tripartite ce mardi 19 mars 2019 entre la société civile du Nord-Kivu, le Barza intercommunautaire et les députés provinciaux pour définir le profil du prochain gouverneur et les stratégies à mettre sur pied pour éradiquer la corruption lors des élections des sénateurs et gouverneur enfin de se démarquer d’autres provinces.

Le président national de la société civile du congo qui a présidé la rencontre, s’est dit confiant de la ferme détermination des élus du Nord-Kivu dans la lutte contre la corruption.

« Nous avons tenu cette réunion avec les députés provinciaux pour éviter que le Nord-Kivu sombre dans le soulèvement populaire, pillage et autres vandalisme causés par la corruption lors des élections des sénateurs et gouverneur. Ainsi, nous avons défini un critérium d’un candidat gouverneur idéal qui doit être rassembleur, non conflictuel avec la sensibilité communautaire. Il doit être celui qui n’a jamais été dans les groupes armés », a-t-il dit.

De son côté, le député Prince Kihangi élu du territoire de Walikale estime que c’est une nouvelle dynamique vu les enjeux du moment.

Ils doivent se liguer poursuit-il pour éviter la corruption qui sévit ce dernier temps dans les assemblées lors des élections des sénateurs.

« Cette réunion a mis autour d’une même table les députés provinciaux sans tendance politique car ici nous mettons au premier plan les intérêts de la population avant le diktat des nos partis politiques. Cette rencontre était capitale pour prouver aux yeux du monde que le Nord-Kivu a été toujours un modèle pour la RDC. Nous espérons que pour la deuxième réunion la quasi majorité des députés seront avec nous pour une fois pour toute arrêter l’hémorragie de la corruption à l’hémicycle », dit cet élu de walikale.

Les critères d’un nouveau Gouverneur s’avère nécessaire car le Nord-Kivu ne doit plus sombrer dans les guerres ethniques en répétition, conclut Maurice Balingene, président du Barza intercommunautaire du Nord-Kivu.

Notons que cette rencontre a eu lieu suite au récent soulèvement de la population en rapport avec les récentes élections sénatoriales dans les 24 provinces de la RDC qui ont étés émaillés par la corruption.

Valéry Mukosasenge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

English English French French Swahili Swahili