Ass.Prov.Nord-Kivu: Ouverture de la session de mars sous le contexte d’insécurité

Redaction
By Redaction avril 3, 2018 08:01

Ass.Provinciale du Nord-Kivu: Ouverture de la session de mars sous le contexte d’insécurité

Dans son allocution d’ouverture de la session de mars ce vendredi 30 mars dans la grande salle de la BDGL, le président de l’Organe délibérant  au Nord-Kivu, a passé au peigne fin les quatre moments forts ayant caractérisé le calendrier de la session ordinaire de mars 2018, le contexte politique du moment, la lecture de la situation sécuritaire en Province et enfin un relevé des quelques faits saillants survenus pendant la période des vacances parlementaires.

« pour l’aspect sécuritaire qui prévaut dans la province, nous dressons d’une manière générale, les défis sécuritaires auxquels le Nord-Kivu fait face; lesquels défis, sont énormes au regard de la prolifération des groupes armés actifs dans les différentes entités de la province. Pour la ville de Goma comme dans certains territoires, signalons des actes de banditisme caractérisés par le vandalisme, la criminalité et les enlèvements. Ces faits sont décriés par la paisible population dont la quiétude est entamée car en plus des morts d’hommes, des dégâts matériels énormes n’ont cessé d’être enregistrés»,

dit le Président de Jules Hakizumwami

Le speaker de l’assemblée provinciale condamne ces actes commis par des ennemis de la paix, et souhaite voire les auteurs être sanctionnés conformément aux lois de la république afin d’éviter que des tels actes ne se répètent.

La présence sur le sol congolais, notamment à Lubero et le territoire de Beni, des rébellions étrangères et nationaux, qui peuplent les forêts de cette partie de la province en dépit des efforts fournis par les vaillants combattants des FARDC, constitue la principale inquiétude sécuritaire déplorée par l’honorable Jules Hakizumwami qui émis le vœu de voire plus d’efforts être déployés pour les éradiquer au besoin neutraliser ces forces négatives  qui règnent a roitelets dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Des assassinats par des hommes armés non autrement identifiés, des enlèvements des personnes, des incendies meurtriers et enfin le décès de chef de la division provinciale de l’Intérieur, constituent les faits saillants survenus au cours des vacances parlementaires.

Dans un autre chapitre le président de l’Assemblée provinciale rappele aux députés que la Session qui s’ouvre ce vendredi constitue l’avant dernière de leur mandat. Jules Hakizumwami a ainsi encourager ses pairs à redoubler d’efforts pour que la Session  soit productive et ce, dans le noble souci d’imprimer une marque indélébile et servir d’exemple aux Élus de la prochaine législature.

Rédaction





Redaction
By Redaction avril 3, 2018 08:01
Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*